Submissions

Uploaded on mars 01, 2021

Ce mémoire propose dans un premier temps que le Comité développe une analyse intersectionnelle qui reconnaisse les systèmes, structures et institutions capacitistes, sexistes et patriarcaux qui définissent la productivité et la dépendance. Il souligne ensuite que la pleine jouissance des droits sexuels et génésiques (au sens large) redistribue les ressources, la légitimité et le pouvoir, conditionnant ainsi l’accès au travail et son maintien. En retour, l’accès au travail sert de médiateur à l’exercice des droits sexuels et génésiques. Le mémoire se conclut par des recommandations de changements structurels pour l’accès au travail, à la santé, à l’éducation et aux systèmes de protection sociale.